#Bleue de Florence Hinckel

Dans le monde de Silas, le Réseau est omniprésent : depuis le réveil jusqu’aux cours, il est de bon ton d’annoncer son humeur du jour. En ce moment le jeune homme est heureux : il a des parents aimants, l’école se passe bien et il a une amoureuse, Astrid… Et même si parfois il préférerait ne pas avoir à mentir et profiter de sa compagnie en solitaire, sans l’aval de leur communauté d’amis réels et virtuels connectés à ce fameux Réseau, il s’y fait : c’est leur monde.

#BLEUE

Mais un jour tout bascule : la flamboyante Astrid se fait renverser par un camion et Silas perd connaissance : on l’amène illico au CEDE, la Cellule d’Éradication de la Douleur Emotionnelle. Pas question que celui qu’on considère encore comme un enfant ne souffre ! Le médecin lui promet qu’il n’aura pas de séquelles, et que ses souvenirs seront intacts, la douleur cèdant la place à une pastille bleue à l’intérieur du poignet. Mais à son réveil, les images filent, aurait-il imaginé la passion qu’il éprouvait pour la belle jeune fille ? Et pourquoi cela aurait-il tant d’importance après tout, il doit être heureux, la douleur est contre productive et inutile dans cette société…

Florence Hinckel offre une sacrée prise de conscience à la jeunesse (et aux autres) sur les travers d’une société trop connectée et surtout, une société qui vous fait plier à la majorité pour que tout le monde vive « dans le meilleur des mondes ».

Un bon roman d’anticipation jeunesse qui donne à réfléchir et qui fait grandir, où il est question d’apprentissage, de passage à l’âge adulte, et aussi de l’importance du ressenti car sans douleur, comment comprendre que ce qui nous manque était une chose positive, belle, essentielle, digne d’être reconnue, rappelée et chérie ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s