Intempérie de Jesús Carrasco

Il y a l’enfant et le vieux, le désert et peut-être l’alguazil qui rode non loin. Des chèvres, un chien, le soleil et la sécheresse, le tout forme un roman hypnotique qui nous tient en haleine jusqu’au bout.

Intempérie

L’action débute donc par la fuite d’un enfant qui se sait recherché et qui a prévu de disparaître de son village, l’un des seuls endroits de ce maudit désert où il sait pourtant pouvoir trouver de l’eau. Mais pourquoi donc se cache-t-il ? Qu’est-ce qui a bien pu lui arriver pour qu’il préfère s’en remettre à cette vaste étendue inhospitalière ? Tout effrayé qu’il est, il a pourtant prévu de quoi se sustenter au moins jusqu’au lendemain, l’instinct de survie qu’il a très développé ne fait que se révéler au début du récit, bientôt la chance ou sa bonne étoile compteront pour autant.

Le lendemain de son évasion, notre fuyard va tomber sur un vieux bonhomme qui vit en marge du village en nomade, avec pour seule compagnie quelques chèvres, un bouc et un chien fidèle. Le berger n’est pas du genre bavard, mais il semble tolérer la présence du petit et même lui donner les informations essentielles à sa protection. Des hommes vont venir acheter le lait qu’il a trait ce matin, l’enfant part donc se cacher derrière une colline. Mais en plein cagnard et sans rien à boire, notre petit héros va vite comprendre la réalité dans laquelle il s’est lancé : pour survivre, il va devoir apprendre du berger, et peut-être lui faire confiance, ou du moins essayer…

Je ne vous en dirai pas plus car le déroulement de l’intrigue est parfaitement orchestré : on est captivé dès le premier chapitre. Un registre soutenu, un mystère qui s’épaissit avant de s’éclaircir, un roman noir au parfum de western à découvrir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s