La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero

Comment ais-je pu passer à côté de cette saga merveilleuse ? C’est une question à laquelle je me fiche de répondre car maintenant que j’ai découvert Ewilan et ses mondes fantastiques, cela n’a plus d’importance !


Le poids lourd fonçait droit sur elle, tous freins bloqués. Les pneus malmenés hurlaient, leur gomme fumante essayant vainement d’arrêter les trente tonnes du monstre.
Camille se figea sur place, incapable du moindre mouvement, tandis que son esprit de jeune surdouée analysait la situation.
Malgré elle, elle nota qu’il était remarquablement stupide de passer les dernières secondes de sa vie à regarder arriver un camion. Son irrépressible curiosité l’empêcha de fermer les yeux et elle n’eut pas le temps de crier, ce qu’elle aurait adoré faire…
… Non, Camille ne cria pas, elle se prit simplement les pieds dans une racine et tomba de tout son long dans l’herbe, le nez à quelques centimètres d’un superbe bolet.
– Boletus edulis, remarqua-t-elle à haute voix, car elle était friande de champignons et parlait volontiers le latin.
Un petit scarabée à la carapace bleu turquoise passa près de son visage. Il se dirigeait vers le tronc de l’énorme pin qui les dominait et Camille le suivit distraitement des yeux. Elle ne se trouvait plus au milieu de la chaussée, mais dans une forêt plantée d’arbres immenses !
C’est alors qu’après un magnifique vol plané, un chevalier en armure s’aplatit à côté d’elle dans un impressionnant bruit de casseroles. Camille commença à penser que quelque chose ne tournait pas rond.

Camille est une belle adolescente à la tête bien remplie qui va bientôt fêter son anniversaire. Alors qu’elle traverse la route sans faire attention aux dangers qui la guettent, elle se sent soudain basculer et atterrit dans une forêt très différente de la ville où elle habite. Après sa rencontre avec un monstre terrifiant, un Ts’liche, et un chevalier à la langue bien pendue, Camille se retrouve in extremis sur le trottoir qu’elle avait quitté quelques minutes plus tôt. Elle va finir par se confier à son meilleur ami Salim, lui montrant l’étrange collier qu’elle a ramené avec elle et que le jeune homme s’avère incapable de toucher.

D’un monde à l’autre – T1

Salim vient d’un quartier modeste et vit chez sa tante qui ne fait pas vraiment attention à lui, alors que son amie aux magnifiques yeux violets vit chez ses parents adoptifs dans un quartier réputé. Les Duciel n’ont jamais montré aucun signe d’affection envers la jeune fille qui doit être parfaite dans ses manières, ses apparences et à l’école. Pour autant, Camille laisse souvent son esprit vagabonder et a la nette impression que depuis son voyage inattendu, ce qu’elle imagine en pensée peut se « dessiner » dans la réalité.

Elle va parvenir à emmener Salim avec elle dans ce monde étrange aux apparences médiévales après une altercation avec d’autres monstres qui semblent s’être invités dans son quartier chic. Les deux amis vont découvrir Gwendalavir, le monde où les monstres l’ont appelée Ewilan. Ce prénom lui parait étrangement familier. Qui est-elle vraiment ? Après tout elle ne se souvient pas de ses premières années : et si elle venait de ce monde-ci ? Si son don de « dessinatrice » avait le pouvoir de changer le cours des choses à Gwendalavir ? Dans ce cas se pourrait-il qu’elle apprenne qui étaient ses parents ?

Les frontières de glace – T2

Dans la suite de ses aventures, Ewilan/Camille, toujours accompagnée de son meilleur ami Salim, va devoir affronter sa destinée et tenter de sauver les Sentinelles, seules capables de renverser le pouvoir des Ts’liches menaçant l’empire entier. Entourée de fidèles amis, doublés de redoutables guerriers, vous prendrez plaisir à reconnaître Edwin, Ellana, Bjorn et les autres une fois que vous les aurez rencontrés, soyez-en sûrs !

Le récit de la Quête d’Ewilan est étonnamment prenant : d’apparence simple au premier abord, le monde décrit par Pierre Bottero prend très vite forme devant nos yeux. On voyage aux côtés d’Ewilan, de Salim et des autres personnages fantastiques avec bonheur et émerveillement. Les questions que soulève la saga sont bien amenées, l’écriture est fluide, poétique et bienveillante. Les femmes et les hommes ont leur pendant de succès et d’échecs, de failles et d’épiphanies, de bons mots : ils sont simplement libres et égaux, ça fait un bien fou !

La suite est tout aussi géniale que la quête initiale, peut-être parce qu’on s’attache tant aux personnages, mais cela fera l’objet d’un second billet.

Les couvertures que je vous présente ici ont tous été refaites cette année pour une nouvelle édition. Les dessins magnifiques de Jean-Louis Thouard ont du être boudés par les nouvelles générations et l’attrait des couleurs sur ordinateur. J’espère que ces nouvelles illustrations donneront envie à d’autres lecteurs de découvrir cette formidable épopée.

L’île du destin – T3

La Quête d’Ewilan a été récemment adaptée en BD par Lylian chez Glénat et les dessins et les couleurs de Laurence Baldetti et Loïs Chevallier rendent hommage à l’oeuvre de Pierre Bottero qui a disparu en 2009. J’avais d’ailleurs lu le premier tome de la BD avant de découvrir les romans six mois plus tard.


Pour finir, quelques citations pour donner le ton des livres, la poésie de l’histoire et l’humour du narrateur :

La bibliothèque est l’âme d’une maison, tous les gens de bonne naissance le savent.

Et l’enchanteur, maître des mots et des fleurs, naquit, enfant sage au milieu des tumultes.

Non mais comme a dit le gendre de ma grand mère en pinçant le nez du requin blanc qui était en train de le bouffer, il vaut mieux une idée bizarre que pas d’idée du tout !

Publicités

2 réflexions sur “La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero

  1. Pingback: Les Mondes d’Ewilan de Pierre Bottero | Du bazar sur mes rayons

  2. Pingback: Le Pacte des Marchombres (Ellana) de Pierre Bottero | Du bazar sur mes rayons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s